Pourquoi et comment trouver les backlinks d’un site ou blog ?

Publié le par Maguy Dubousquet -DMPROCONSEIL

Un backlink, nommé également lien entrant, est un lien pointant vers une page de votre site

Un backlink, nommé également lien entrant, est un lien pointant vers une page de votre site

Pourquoi vos concurrents sont-ils mieux positionnés que vous ? Pouvez-vous atteindre les mêmes résultats que les meilleurs ? La recherche des backlinks a deux utilités : discerner les mauvais liens qui pointent vers votre site web ou blog ; dénicher les backlinks de vos concurrents pour analyser comment ils obtiennent une meilleure visibilité dans le moteur de recherche. En effet, obtenir une bonne cartographie des liens de vos concurrents permet de mettre en place de bonnes stratégies.

Quels outils utilisez-vous le plus pour analyser les backlinks ? Quels sont leurs avantages et particularités par rapport aux autres outils du marché ? Telles étaient les questions posées par le Journal du Net (JDN) à plusieurs professionnels du SEO. Voici leurs réponses.

Searchmetrics, les outils, données et analyses dans 20 pays pour vous assister à chaque étape de vos projets SEO et SMO.

Serge Esteves est CEO de l'agence Creapulse, et consultant SEO.

"Pour des analyses rapides ou des pré-audits, j'utilise Searchmetrics qui a l'avantage de proposer une panoplie d'autres outils SEO, donc cela m'évite de basculer d'un outil à l'autre.

Pour des analyses plus avancées, pour étudier une pénalité Penguin par exemple, j'utilise Ahrefs ou Majestic [qui est plus connu sous son nom précédent : Majestic SEO, NDLR] ou encore à des outils qui font appel aux API de ces outils, comme Netpeak Checker ou simplement SEOTools pour Excel de Niels Bosma. Il ne faut pas oublier Google Webmaster Tools, afin de recouper plusieurs sources.

Majestic a l'avantage d'utiliser des scores comme le Trust Flow ou le Citation Flow qui sont des références pour juger de la qualité d'une page, surtout depuis que le PageRank n'est plus mis à jour. Majestic permet aussi de basculer entre un index frais et un index historique. Ahrefs me parait plus exhaustif, et plus novateur aussi. Il a d'ailleurs apporté quelques nouveautés intéressantes, comme le rapport "near-duplicates" qui aide à repérer le contenu trop dupliqué. Son tableau de bord est aussi très clair. En plus, des crawlers peuvent faire appels à ses API, ce qui peut se révéler pratique pour conduire des analyses SEO encore plus avancées."

Google Webmaster Tools , pour mesurer l'impact de votre site sur le moteur de recherche

Roland Debrabant est directeur général de l'agence Open Linking, consultant et formateur en référencement naturel.

Roland Debrabant : "Majestic est souvent utilisé en avant-vente, et Ahrefs.com dans les audits"

Google Webmaster Tools permet de lister les liens perçus par Google pointant vers son site. C'est donc le cœur du sujet, et l'avantage, c'est que les données remontées viennent de Google. Mais c'est aussi un inconvénient, car Google ne remonte pas toutes les informations. Par ailleurs, Google Webmaster Tools ne peut pas analyser les backlinks des sites concurrents... C'est pourquoi au sein de l'agence Open Linking, nous utilisons aussi d'autres outils.

Majestic est par exemple souvent utilisé en avant-vente. Il permet d'avoir une vue claire et rapide du profil des liens obtenus par un site. Il dispose aussi d'un bon historique des liens, et fournit des données brutes qui peuvent être bien exploitées et retravaillées. Son API est aussi facile à utiliser. Mais il est peu ergonomique, et il faut souvent exporter et traiter sur Excel.

Ahrefs.com est de son côté souvent utilisé dans nos audits et dans le suivi de nos prestations de netlinking. Cet outil est très graphique et offre plus d'options, pour identifier par exemple les mentions et liens cassés. Les données sont souvent et bien rafraichies, ce qui peut se révéler très utile pour bien surveiller les liens cassés et les liens perdus. Mais son historique démarre en 2013, ce qui rend difficile l'identification des mauvaises pratiques antérieures. Enfin, nous avons développé un outil en interne, 'Open Labs', qui nous permet de suivre la pérennité des liens, et de classer des partenaires par popularité et par typologie de liens."

Et pour savoir sur les autres outils comme outil Linkody, SEMRush ou encore Ahrefs lire la suite sur JDN

 

Commenter cet article

trouver partenaires guest blogging 24/08/2017 10:56

Bonjour,

Merci pour l'article ! Je crois qu'afficher son site ou blog sur la première page de Google, demande beaucoup de travail. C'est pourquoi, si vous ne sentez pas capable, de confier à une agence spécialisée.
En passant, voici une plateforme que vous pouvez découvrir quelques partenaires guest blogging:http://www.backlink-links.fr

A bientôt !

Maguy Dubousquet Rédactrice Correctrice & Biographe 26/08/2017 13:14

Bonjour. Oui, il est très difficile d'apparaître sur la première page de Google à moins d'avoir de très gros moyens. Je connais des grosses entreprises qui investissent des milliers d'euros par moi pour être visible en première page. Merci pour votre lien. Je vais le tester et s'il s'avère intéressant, je ne manquerai pas de rédiger un article pour en parler sur mon site www.points-et-virgules.com